acceuil / Non classe / L’armée dans les pays développés

L’armée dans les pays développés

Dans le cadre des pays modernes, elle ne constitue pas une force autonome dans la mesure où elle reste un corps entièrement soumis au pouvoir civil. Dans une telle optique, on comprend qu’elle ait pour mission exclusive d’assurer l’ordre social et la sécurité du territoire à partir des objectifs politiques imposés par le régime. Dés lors, son rôle spécifique, est de nature purement militaire.

L’armée n’étant qu’un instrument d’exécution entre les mains du gouvernement, à travers le Ministère de la défense nationale. Cela a conduit certains politologues à la qualifier de « grande muette » du fait qu’elle répugnait à intervenir dans la vie civile. Cependant, l’histoire nous révèle, qu’en période de crise, l’armée ne se contente pas toujours d’observer une attitude de neutralité.

En France, par exemple, on pourrait signaler le rôle qu’elle a joué lors de la guerre d’Algérie qui a conduit certains de ses généraux et colonels à s’opposer, et parfois par la force, au pouvoir légal (l’OAS ou Organisation de l’Armée Secrète, mouvement militaire d’extrême droite qui agissait dans l’ombre (attentat contre le général de Gaulle et contre les hommes politiques de gauche en France, ainsi  que les populations algériennes en Algérie). Dans un autre ordres d’idées, on peut citer l’exemple de l’armée américaine. Le Pentagone s’est longtemps opposé à la paix au Viêt-nam et avait même décidé de passer outre les ordres de l’exécutif (Monsieur NIXON) en bombardant le Nord.

à propos Ali Brahmi

Ali Brahmi étudiant de Droit,écrivain sur cours-faciles.

Laisser un commentaire